Bilan de saison 2014 – Partie 1

- R.Lafont -

Le 20/03/2015


Romain revient sur sa saison 2014 au court de laquelle il a eu l’occasion de tester notre matériel. Carpiste passionné, il compte à son actif de nombreuses prises et plusieurs beaux sujets. Dans le premier volet de ce Bilan 2014, il détaille ses choix en termes de tresse et nylon.


La tresse Power Pro en bobine de 1370m (0,19 mm) est une tresse qui permet d'avoir un ratio diamètre/résistance impressionnant. Lors de tests, je l'ai utilisée sur un moulinet à Spod Shimano. Elle m'a permis d'atteindre des distances supérieures à 120m avec des spods « lourds ».

La tresse pouvant subir une très grande pression sur les lancers, il est très important que celle-ci ne puisse pas s'allonger car on s'expose alors à de nombreuses casses. De plus, la friction dans les anneaux étant faible grâce au revêtement, les lancers sont optimisés, l'abrasion des bobines et des anneaux est ainsi réduite voire nulle.

 

Le colorant de la tresse résistant même après de multiples usages augmente la discrétion lorsque l'on se trouve dans une utilisation comme corps de ligne pour une canne à marker (ou canne pêchante) qui reste en place durant toute une session. Par ailleurs, j'ai remarqué que le nombre de perruques (dues au vent ou aux lancers répétés) et de nœuds est réduit, ce qui augmente sa durée d'utilisation.


La tresse Power pro Super8Slick a été utilisée pour la confection de tête de ligne pour les cannes à pêcher et non pour les têtes de lignes destinées à ma canne à spod car les diamètres que j'avais choisis ne sont pas assez importants pour supporter les lancers. En ce qui concerne celle que j'utilise en 0,23mm pour une résistance de 17kg, son tressage de 8 brins augmente sa résistance à l'élongation et son ratio diamètre/résistance.

Elle est idéale grâce à son revêtement qui garantit une glisse exceptionnelle. Lors des combats, la tresse n'étant pas coupante, le poisson est préservé ; la pêche dans les herbiers reste à expérimenter.

Le nylon que j'ai utilisé majoritairement est le Technium Shimano (0,40mm) avec lequel j'ai pratiqué des pêches fortes et de la pêche d'obstacle. Ce nylon est vraiment super par rapport aux autres nylons du marché pour sa résistance à l'abrasion qui permet de l'utiliser dans des situations extrêmes. 

La faible élongation est particulièrement appréciable lorsque l'on a à faire à des combats musclés qui nécessitent une totale confiance dans le matériel et dans la faculté du nylon à ne pas se distendre, ce qui provoquerait la perte du poisson dans l'obstacle. Son coloris foncé/noir permet une discrétion qui est essentielle dans notre pêche, sans quoi le nombre de touches s'en retrouve impacté !

3.RLafont-Record-(2).jpg

Romain Lafont