L'intérêt des lunettes polarisantes

- J.M. Marcon -

1-380x329.jpg

 

Comme vous avez pu en avoir un aperçu en parcourant le catalogue Shimano, il y a un large choix de lunettes polarisantes.
 

Pourquoi des lunettes à la pêche ?

Le rôle premier des lunettes lorsque vous pêchez est de jouer un rôle protecteur pour vos yeux car ils sont irremplaçables !

La paroi de la lunette permet de créer un rempart contre une intrusion d’objet extérieur dans l’œil : un insecte, une projection par exemple, mais aussi et plus sûrement le retour d’un leurre ou d’un hameçon au niveau du visage.

Vous allez me dire que ça ne peut pas arriver et pourtant, je vais vous démontrer que ces situations peuvent régulièrement se produire chez l’enfant ou l’adulte. 

Exemples concrets :

- Lors d’un lancer, que ce soit à la mouche, aux leurres ou aux appâts naturels, il peut arriver que le pêcheur qui lance ne s’assure pas que le champ soit libre derrière. Ceci peut-être lourd de conséquences.

- Lors de la prise à la main d’un poisson dans l’eau ou dans le filet d’une épuisette, le fil est sous tension. Au moment où le pêcheur tend la main pour aller se saisir du poisson ou le décrocher, le bras est dans le prolongement du haut corps. Le fil est donc au dessus de la tête et si ça se décroche à ce moment là, c’est l’accident ! Le leurre prend la direction du visage…

- Si le leurre est accroché dans une branche ou un herbier, le pêcheur tire dessus pour le décrocher en force. Regardez la trajectoire que vont suivre votre leurre ou votre montage, vous êtes la prochaine cible des hameçons. Le leurre ou le montage suivront la ligne droite tracée par le fil

Alors, continuez-vous à vous dire que cela ne peut vous arriver ?  Quelques conseils pour éviter cela : ne restez pas dans l’axe de tension de votre ligne, préservez vos yeux avec une paire de lunettes et portez une casquette. Ce n’est pas pour rien que certains pêcheurs au Streamer portent un chapeau à bord large. Cela protège des mauvais lancers.

2-380x253.jpg

La protection de vos yeux contre les agressions naturelles :

Comme toutes lunettes de soleil, les lunettes polarisantes qui vous sont proposées par Rapala & Shimano possèdent un point commun : la filtration des UV à 100%. Les UV ne se voient pas, mais si vos yeux y sont trop longtemps exposés, comme votre peau, ils souffrent et à terme, peuvent subir de graves lésions.

Pour citer l’Organisme Mondial de la Santé, lorsqu’il traite de l’œil et des UV, on peut lire ceci:

« Sur le plan anatomique, l’œil est renfoncé dans la tête et protégé par l’arcade sourcilière, les sourcils et les cils. Toutefois, ces adaptations anatomiques sont d’un intérêt limité pour protéger contre les UV dans des conditions extrêmes telles que les lits de bronzage ou une forte réflexion au sol due à la neige, à l’eau et au sable. »

Il est important de ne pas passer à côté de cela et de savoir que même par temps nuageux, le rayonnement UV peut s’avérer élevé. Les maladies découlant d’une forte exposition aux UV peuvent être :

- Inflammation de la cornée
- Inflammation de la conjonctive
- La cécité des neiges existe sur l’eau ou le sable (réversible au bout de quelques jours)
- La cataracte à long terme (20% des cas sont dus aux UV, source OMS)
- Le cancer de l’œil qui entraine l’excision 

3-380x329.jpg

La polarisation :

Il s’agit d’un traitement sur un verre de lunettes qui permet de bloquer les rayons lumineux horizontaux, tout en laissant passer les rayons verticaux. Pour tester une paire de lunettes polarisantes, il vous suffit de regarder une vitrine et la paire de lunettes va naturellement supprimer les reflets, idem sur un pare-brise de voiture.

Autre manipulation simple : superposer 2 paires de lunettes polarisantes. Vous voyez à travers. Faites un quart de tour et vous ne verrez plus rien, juste un verre noir où la lumière ne passe plus.

Concrètement sur l’eau pour le pêcheur, cela va se traduire comment ? Par une suppression d’une grande partie des reflets en surface et un contraste plus important. De fait, cela va permettre au pêcheur de mieux visualiser les obstacles, les nuances de couleurs et éventuellement les poissons en poste.

4-380x253.jpg

Les couleurs :

Pour le choix des couleurs, en eau douce, deux grandes lignes se distinguent : le marron ou le cuivre qui intensifient les contrastes et permettent une pêche à vue en condition de luminosité normale, alors que le jaune sera plus propice à une pêche par faible luminosité.  Le gris sera quant à lui une couleur reposante pour les yeux qui ne modifiera pas le spectre des autres couleurs. Reste en couleur le bleu typique de la mer,  qui est fait pour lutter contre la forte luminosité en mer.

Exemple ici de deux photos de la surface de l’eau. Elles sont prises face au soleil la seule différence c’est que l’appareil photo est simplement placé pour une partie derrière les lunettes Shimano Biomaster alors que l’autre partie est en vue directe. La différence saute aux yeux!

Alors, si vous tenez à vos yeux et que vous ne voulez pas souffrir pour rien, un geste simple : une paire de lunettes pour les protéger et vous  éviterez bien des mésaventures au bord de l’eau, sur le sable ou la neige. Vos yeux le valent bien !

 

Jean-Michel MARCON, Team Shimano